stephanie

Je suis né au pays du soleil et du sang,
 Dans les murailles d’une ville catalane,
 Que des ruisseaux d’eau vive arrosaient longuement
 Et qu’abritaient de beaux ombrages de platanes.
 Mes yeux d’enfant n’ont eu longtemps pour horizon,
 De la fenêtre ouverte aux campagnes heureuses,
 Que l’azur lumineux et doux de quelques monts,
 Où ne fondaient jamais les neiges radieuses.
 Comme un dieu, j’ai vécu sous des soleils brûlants
 Qui faisaient éclater les grenades trop mûres,
 Et perler du miel d’or aux fruits des figuiers blancs !
 Et mon âme adora tes suaves murmures,
 Heureuse de porter en soi tout l’univers,
 Voix puissante et mélodieuse de la mer !
Le Jardin de la sagesse - Pierre Camo

Cette poésie apprise en CM2 résume parfaitement l’attachement viscéral qui me lie à Céret et qui, 40 ans après, me donne envie d’y poser définitivement mes valises.

A cet égard, une pensée me vient pour M  Scotto qui fut mon maitre à l’école du Pont.

J’ai 4 ans quand je découvre la danse. Coup de foudre immédiat.

Dans le studio de Marie-Claude Bassole-Molins, rue Saint-Ferréol, j’apprends mes premiers pas comme on apprend à marcher.

Au cinéma le « Cérétan », je vis le trac et les frissons d’une joie immense, au moment de monter sur scène avec les copines habillées comme des princesses grâce à Sylvie Dubic et ses doigts de fée.

Chaque parcelle de moi vit la danse intensément. Elle va me façonner au fil du temps pour devenir ma passion, ma respiration.

Je suis une femme curieuse et au cours de mes différents voyages, j’ai découvert d’autres danses, d’autres cultures. Ma sensibilité, mon inspiration, ma passion, je l’apprends, je la peaufine et je la transmets depuis plus de 15 ans.

Comme le temps passe vite… mon univers s’est construit au fil des années dans la transpiration, l’effort, le partage, les étoiles dans les yeux, les coups de foudre musicaux, artistiques, amicaux, les fous rires, les pleurs et la douleur aussi.

La danse dit-on est le reflet de l’âme. Elle peut être exigeante, ludique, transcendante. Les émotions s’expriment. Le regard de l’autre change. On ose. On communique. On s’illumine. On se libère de certains carcans. Et puis on se révèle à soi-même.

Danser seul, à deux ou en groupe, peu importe ! Pourvu que le plaisir soit là.

J’ai toujours prôné un apprentissage de la danse où chacun trouve son rythme, où le regard de l’enseignant est bienveillant tout en prodiguant des conseils de qualité pour progresser et être fier du chemin parcouru.

Si vous recherchez, un moment d’évasion, le plaisir d’être d’ensemble, la découverte de vos propres talents, le lâcher prise pour découvrir une nouvelle forme d’épanouissement et de bien-être nous devons nous rencontrer…

Souvenirs

Céret

Ile de la Réunion