Danses de l’Océan Indien

Le maloya est à la fois un chant, une danse et une musique ternaire (mesure 6/8) qui est née au temps de l’esclavage sur l’île de la Réunion. Cette musique métissée a pris naissance à travers les esclaves d’origine malgache et ceux d’Afrique de l’Est qui étaient majoritaires dans les propriétés esclavagistes dès le XVIIIème Siècle.

Le séga se rapporterait à une danse très proche du fandango dansé au XVIIème siècle en Espagne, au Pays Basque et au Portugal. En Swahili, le mot séga désigne l’action de retrousser ses habits, caractéristique des danses bantoues mais aussi geste typique des danseuses de séga.

Translate »